Love_Making_by_specialsally
Love Making by Specialsally

"Karantez, Karantez, goulou, goulou, guili, guili,
Karantez, Karantez, I love you and you love me.
"

Autrefois, la silence était d’or
Et la parole restait d’argent.

Maintenant on ne parle que pour ne rien dire,
Et plus encore ils arrivent, en blablatant, à casser nos tirelires.

Dans une vie qui se passe toujours de commentaires,
Les mots comptent bien souvent
Et se mutent en or pour ceux qui savent se taire
Mais combien le font dans l’air du temps ?

Ne t’en fais pas ma chérie
J’écris toujours,
Et mes mots restent du flow parti en vrille.

Même si aujourd’hui tu ne m’entends qu’avec peine,
Plus tard mes mots briseront tes chaines.
Quand tu les liras vraiment.
Mais, depuis longtemps, j’aurais quitté la ville.

Des chaines ?
Je n’en ai plus autour du cou
Et dans ce monde déchainé je passerais bien pour fou,
Attardé dans un monde d’images,
Et si l’on me voit parfois comme sage,
C'est juste que je sais toujours dire vous.

Mais ne pense pas que je sois pour autant perdu
Je suis de ceux qui savent quand dire « tu »
De quand dire « oui »
Et de quand dire vous.
Et surtout,
Bien avant le qu’en dira-t-on,
Je suis de ceux
Qui savent dire non.

Je partirais, surement en dansant des claquettes,
En leur disant « Merci pour tout le poisson »,
Juste pour leur clouer le bec.
Comme ce dauphin qu'ils avaient mis dans un bocal.
Mais, en attendant, ma conscience me chuchote de rester cool
Même si j’aime toujours autant danser le funk
Offrant ma nudité à des spectateurs non consentants.

C’est le prix à payer pour ce drôle d’amour que je ressens
Mais pas autant fort que mes bises sur tes joues
A chaque fois que tu m’entends vraiment.

La fièvre que je t’ai mise en parlant
Me dit que je dois être brulant,
Mais cet enfer de sentiments
D’une vie passée sans toucher le firmament
Je la refuse.
A tes dépends.

J'entend toujours leurs guitares électriques
Chanter la gloire du fric, de la trique et d’un monde super chic,
Sachant qu’au pire, moi, je m’en bats les noix.
En français poli,
On dit : « cela ne m’intéresse pas ».

Je veux être un homme.

"Karantez, Karantez, goulou, goulou, guili, guili,
Karantez, Karantez, I love you and you love me.
"

mister_k_signature13
Karantez, Karantez '07
Copyright Future Flavaz
© All rights reserved.

Note : Karantez (prononcé Karanté) signifie Amour en Breton. "Karantez, Karantez, goulou, goulou, guili, guili,
Karantez, Karantez, I love you and you love me.
"
est le refrain d'un chanson en breton que je vous trouverais si vous êtes intéressés.