Homo_sapiens_Evolution
Homo Sapiens by Dualizer

    Tu veux un scoop ? I’m dead. Tu vois le profil ? Un rasta sans dreads. Le mort vivant qui balance des mots pleins de sang ça te fait comme l’électro-choc qu’à reçu Frankenstein. Suis le fil bon sang !

    Robocop du flow composé de pièces disparates placées en syncope, la rate des rats greffée à la foi des Rois, ceux d’Afrique bien sur, sinon je ne serais pas là, crois moi, je reste plus Hip-Hop que toi. PLUS un flow super dynamique et toi tu aurais la recette pour faire vivre l’espoir ? Waow !

    Noir ? Moi ? Non.

    Plus noir encore et plus hardcore encore, fort comme un break-beat posé par E.P.M.D avec Ghostface qui pleure dessus. Je suis dans la ligne de mire de vos communautés qui se pissent dessus. 100 pour 100 purs de sang dans le mix des médias. Moi ?

    Mais je rigole comme Obélix ! Mattes au passage la phase qui phrase M.C Solaar et sa Fanny Ardent. C'est juste de l'art. Du lard ? Non, il te manque la culture et je n'en mange que dans les carbonaras. Tentant ? 

    Tu t'effares ? Je suis un sang pur métis. Le cauchemar du blanc et du noir dans ton assiette, tu veux me gouter ? Doux comme de la réglisse, t'aimes pas ? Vanillé aussi. Tu préfères ? Ma saveur te salives l'entre deux, sucré-salé, tu veux saliver avec moi ? Allez ! Oses comme Alice et glisses.

    Faut avoir l’appétit sévère pour oser me tester, je ne serais jamais ta tasse de thé. Epargnes moi l’exotique, je suis intrinsèque, quarteron sans prétentions, ma seule revendication ? J'explique.

Fuck all y'all, I’m human, first things first, that’s all.

     Mon génome embrasse toute généalogie, je suis le donneur universel, tu veux des enfants de moi ? Ils auront ta couleur PLUS ma fureur de vaincre style Bruce Lee. De vrais emmerdeurs pour ta philosophie en noir et blanc, comment t’appelles ça ? Du manichéisme ? O.K. La lumière et les ténèbres coexistent sans jamais se mêler ? Va te faire enculer. Je digères pas les -ismes.

    Crois moi c'est bien plus compliqué.

    Avec moi c’est du dépassé, mon A.D.N t’emmène au delà du gris, sans préservatifs. J’ai l’arc en ciel pour horizon et tu voudrais que je me limite pour des histoires de sexe ou de haine ? Quoi ? Farakhan ou le F.N ? Trop con.

No way, I’m far above insane commitments to races. En dessous, pour moi, c'est poussif. Maladif même.

     Je suis métis plus blanc que noir et plus noir que blanc. Dans tous les cas invisible. Cherches pas à me sonder tu finiras isolé dans un flow plein de pipi. Ma génération ? Celle du X.

    Malcom X ? Respect total, plus que métis lui aussi. Bob Marley ? Métis sans hésiter, respect toujours aussi. Je fais partie de la lignée, celle de ceux qui défendent leur identité, la mienne est mondialisée, l’Afrique comme origine et le monde comme destination, c’est le cas de toute l’humanité. T'es surpris ?

    Sois pas con. Je pose du masculin dans ma grammaire, car les femmes sont moins connes, bises à ma grand-mère. La Vierge Marie comme Icône ? Mmm... Facile. La mère d'Issa comme issue ? Mmm... Plus subtil je suis, crois moi, et c'est pour ça que mes mots suent la rédemption. Pour toi comme pour moi, tout ça en chanson.

    Tu veux que je te parle de quoi sinon ? De religion ?  La race n’interfère pas dans cette question. Mélanges pas tout chérie sinon tu finiras dans le camp de ceux qui restent bloquées par l’illusion. Facile de vivre sur ton nombril percé. C'est là où je te kiss pour te chatouiller. Un délice.

Je suis métis, plus que métis, humain pur, les vices PLUS les qualités en sus. Pourvu que ça dure !

    Et c’est pour ça que j’assure encore quand tu me suces comme la moelle d'un os dans ta bouillabaisse, c'est du mix de Nice avec la pulpe d'une orange de Jafaden. Pile dans tes fesses. Vulgaire ? Un zeste pour te frotter le quand à soi, j'aime les produits qui grattent. Israélite black ? En plus oui, c'est marqué sur mon A.D.N. Tiens, lis ! Sémite savant avec le sentiment catholique d'un islam conscient venu du noir continent. Tu me prends pour qui ? Je suis l'animiste bantou qui te flashe ses algorithmes celtiques, c'est tout. Me zo ganet e kreiz ar bed. Tu fais quoi après ? Tu fermes ta gueule et tu files, c'est tout. Voilà le hic, restes ma poupée vaudou.   

Je viens de loin ma fille. Tu ne rêves pas, là, présentement, je te pince.

Et c'est vrai.

Je suis un Homo Sapiens.

Pour combien de temps encore ?

Tant que tu restes hardcore tout ira bien et la chute de ce texte t'appartiens, tes commentaires seront ma conclusion.

Pour t'aider un peu, saches que je restes tien ma puce.

Homo Sapiens... Métis, je le vaux bien. J'en ai le parfum.

Homo Sapiens, sans plus.

Si t'es sur Facebook, prends moi comme copain. Je suis ton plus.

mister_k_signature13
Homo Sapiens - 12 - '07
Copyright Future Flavaz
© All rights reserved.